Xavier Loebl – portrait d’entrepreneur

Xavier Loebl – portrait d’entrepreneur

logo-xavier-loebl-portrait-blogGraphic design, directeur de production.

Formé à l’université de Strasbourg en maîtrise d’Arts plastiques, Xavier est aussi un autodidacte de la 3D depuis 1999. Encore étudiant, il devient tuteur pour la section 3D de la faculté, puis crée un Studiographique d’illustration pour des designers, architectes et publicitaires. Plus tard, il est embauché à Paris par Buf, l’un des plus grand studio d’effets spéciaux pour le cinéma et la publicité en France.

Il y travaille quatre ans, sur les décors des films, Arthur et les Minimoys 2 et 3 de Luc Besson et sur l’attraction Arthur, l’aventure 4D du Futuroscope de Poitiers. Il travaille par la suite, comme freelance et intermittent dans le motion design et réalise des pubs et de l’habillage télé, des animations visuelles et graphiques pour des marques telles que Dior, Samsung ainsi que pour des chaînes TV, Canal +, M6.

De retour à Strasbourg, il entre dans Artenréel, de manière précipitée, la rencontre avec cette dernière coïncidant avec l’acceptation d’un appel d’offre concernant l’organisation de l’événement Sony Mobil en France. Avec Karine Bey, photographe, coordinatrice événementiel, il prend la co-direction artistique de ce temps fort de la multinationale nippone à Paris et c’est un franc succès. Depuis, il collabore avec Intel et Orange pour d’autres événements similaires ainsi qu’avec le parc d’attraction allemand Europapark pour la pub de sa nouvelle attraction Minimoys. Son métier, il le définit de manière pluridisciplinaire autour de l’audiovisuel : à la fois graphiste 3D, motion et compositing, directeur de production et directeur artistique dans l’événementiel, à la frontière entre la création et la technique.

Avec Artenréel, il rencontre des partenaires, avec lesquels collaborer le temps d’un projet, comme celui d’Europapark et c’est le cas avec Emeric Jacquot, Julien Elbisser, Eléonore Dumas ou Fanny Munsch.

Et l’avenir ? De grandes attentes accompagnées de grandes interrogations, autant en lien avec les projets du pôle métier audiovisuel développé au sein d’Artenréel qu’avec les projets encore dans les tiroirs. L’avenir est pour lui ouvert à plusieurs scénarios possibles.

Plus d’informations:

http://www.xvl.fr/

X