Marie Villaume – Auteure & kinésiologue

Marie Villaume – Auteure & kinésiologue

Une richesse culturelle

C’est à l’université de Nancy en atelier théâtre que Marie découvre les écritures contemporaines et en particulier Bernard Noël et Sarah Kane.

Elle participe à un atelier de mise en scène avec Charles Tordjman et rencontre à l’université de Strasbourg en Master arts du spectacle, Patrick Tenoudji, un anthropologue qui propose un atelier d’écriture aux étudiants, une rencontre décisive pour son cheminement d’auteur. À la même époque l’auteur Chloé Delaume la prend sous son aile,  et lui offre la possibilité de faire une lecture publique de ses textes à Paris – une rencontre qui suscite en elle, le désir d’aller plus loin.

Parallèlement et d’abord par jeu, elle travaille avec un designer à la création d’une tête de cerf en papier, papertoy géant, qui va l’amener à créer une boutique en ligne pour vendre l’objet en kit. Dans ce contexte de recherche de statut, elle rencontre Artenréel en 2011 et adhère au projet. Elle est alors chargée de TD à l’université de Nancy en écriture auto-fictionnelle, une expérience enrichissante qui lui montre à quel point, elle souhaite accompagner les personnes.

Vers le soin et les méthodes douces

Elle ressent le besoin d’aider, mais le manque d’outil thérapeutique dont elle dispose, la conduit à trouver une formation allant dans le sens de sa recherche.  C’est une séance de kinésiologie qui la guide vers cette formation qu’elle fait à Strasbourg, tout en poursuivant ses autres activités. En 2015, elle ouvre son cabinet de kinésiologie Memorandum  et continue de se former notamment à la bibliothérapie avec l’auteur Régine Detambel.

Depuis quatre ans, elle est entrepreneure salariée chez Artenréel, ce qui selon elle, lui a permis de devenir adulte, de lui donner confiance tout en la responsabilisant. Elle participe à des projets collectifs : le Forum bioéthique où en collaboration avec Isabelle Vali, elle crée des performances sur le désir d’enfant, ou une parodie sur la théorie de l’évolution féminine. Elle participe à l’exposition Indiscipline à la galerie No Smoking ou au livre photo Instant(ané) réalisé en unité Alzheimer. Elle dit :

Parce qu’on est ensemble, on peut faire des choses originales, les projets difficiles t’apportent beaucoup en terme de connaissance de toi.

Décidée à devenir sociétaire, parce qu’une CAE, « c’est un accompagnement efficace vers l’autonomie et l’épanouissement », elle se dit engagée politiquement que ce soit pour l’économie sociale et solidaire ou pour le droit des femmes, parce que c’est avec elles qu’elle pense pouvoir faire le plus.

Côté écriture, elle a terminé un roman qui circule dans des comités de lecture éditoriaux, avec des retours enthousiasmants, c’est un apprentissage qu’elle vit avec sérénité. Pour l’avenir, elle souhaite continuer à inventer sa façon de soigner avec tous les outils dont elle dispose, la kinésiologie mais aussi l’écriture, la bibliothérapie, plusieurs techniques qu’elle sollicite en séance.

http://www.cabinet-memorandum.fr

X