Julika Mayer – portrait d’entrepreneur

Julika Mayer – portrait d’entrepreneur

julika-mayer-portrait-blogArtiste, marionnettiste, professeur de marionnette à l’Université de Stuttgart…

Julika Mayer est allemande, née à Erlangen, lieu d’un des plus grands festivals de marionnettes en Europe, elle y vit des expériences de spectatrice qui forgent ensuite son désir de travailler dans cet univers. Elle arrive alors en France en 1996 pour étudier à l’Ecole Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézière, école qu’elle choisit alors qu’elle avait été aussi reçue à Berlin.

Lors de ces études, elle y rencontre Renaud Herbin et Paulo Duarte et fondent ensemble la compagnie Laoù – marionnettes contemporaines, implantée à Rennes de 2000 à 2011. Depuis ses débuts Julika concentre sa pratique sur la notion de relation, relation entre manipulateur et marionnette, animée et inanimée mais surtout la relation qu’on entretient au monde. Plusieurs spectacles voient le jour dont Des nouvelles des vieilles en 2007, un spectacle qui part d’une démarche documentaire inspirée d’Alain Cavalier, né de la rencontre avec des femmes âgées vivant en exil, avec des marionnettes très réalistes, créées par Paulo Duarte et Mazette. Ses pièces partent toutes d’un endroit documentaire, empirique, comme si on pouvait lire notre manière d’être au monde à travers les objets qui nous entourent.

Le cheminement artistique de la compagnie Laoù durera 11 ans puisqu’en 2011, la compagnie se dissout et les artistes prennent des engagements différents. Renaud Herbin devenant directeur du Centre Dramatique National de Strasbourg TJP. Julika devient prof à l’école de Marionnettes de Stuttgart où elle y enseigne à mi-temps tout en poursuivant son travail d’artiste. Reprendre son souffle est d’ailleurs un spectacle inscrit au répertoire des créations du TJP et que l’on pourra voir ou revoir début juin 2014 dans le département du Bas-Rhin. Du fait de ces tournées en France, Julika reste attachée à Strasbourg et c’est ainsi qu’elle entre dans la coopérative Artenréel, car le projet lui plaît : « pourquoi créer une compagnie alors qu’un dispositif existe déjà et permet de travailler dans un cadre juridique et légal opérant? » 

Aujourd’hui, son poste de prof à l’université de Stuttgart (Staatliche Hochschule fûr musik und darstellende kunst) dans le champ de la marionnette inscrite dans une dimension contemporaine, plastique et performative remet pourtant en question sa place en France et son projet de créer des spectacles au sein de la coopérative.

www.die-wo-spielen.de

www.julikamayer.blogspot.de

www.www.mh-stuttgart.de

X