Jessica Blanc – marionnettiste, conteuse, intervenante artistique

Jessica Blanc – marionnettiste, conteuse, intervenante artistique

jessica-blancMarquée par l’échec scolaire, Jessica se reconstruit à l’adolescence grâce à l’artistique, la danse, le théâtre, les arts-plastiques. Attirée dès l’âge de quinze ans par la marionnette, elle étudie aux Beaux-Arts de Nancy puis se forme à la marionnette à Paris à l’école du Théâtre aux mains nues. Elle y travaille trois ans en tant qu’intervenante artistique. Puis, elle souhaite mettre en place ses propres projets de contes et marionnettes.

Elle cherche des formes qui lui permettent de travailler avec les images et la parole, et pour chaque histoire, est en quête de la manière ou du style de manipulation qui convient le mieux : marionnettes à vues pouvant être des images animées, du théâtre de papier, de la manipulation d’objets. Elle tourne ses spectacles dans des théâtres de proximité, des fêtes, des festivals de marionnettes ou de contes, des médiathèques et dernièrement au musée Wûrth sur le thème de l’arbre. Un thème qui lui est cher, puisqu’elle explore depuis peu, la possibilité de faire entrer dans ses spectacles la thématique de l’environnement et de la nature. Son travail, se partage entre la création et la diffusion de spectacle à 50% avec la transmission et l’intervention. La réflexion autour de la pédagogie l’intéresse beaucoup, comment apprendre à apprendre, comment transmettre dans la bienveillance affective. C’est ce travail entre l’artistique et l’apprentissage de la confiance, qu’elle met en œuvre dans ses ateliers pour des publics variés tels que des enfants en difficultés scolaires, des personnes en situation de handicap ou primo-arrivants, des enfants de maternelle. Poussée par une recherche de cohérence dans la pédagogie coopérative, Jessica devient entrepreneur salariée chez Artenréel à partir de 2011. Elle abandonne l’intermittence pour adopter cet autre système d’organisation plus proche de la coopération qu’elle recherche. Déçue par le monde associatif, elle trouve à Artenréel une intelligence collective positive qui ne l’a jusqu’alors jamais déçue. En 2014, elle devient associée d’Artenréel, poussée par le développement des pôles métiers et des laboratoires mis en place. Elle souhaite y développer un « labo » autour des pédagogies coopératives afin d’échanger les savoirs faire, découvrir les complémentarités et à terme travailler avec l’Education Nationale dans le sens de la pédagogie coopérative.

Un peu plus loin encore, elle se prête à rêver à la création d’un lieu de formation, gîte d’accueil nature, dans la grange de l’ancienne forge qu’elle restaure en éco-construction en Lorraine.

D’ici-là, vous pouvez voir ses spectacles au Festival Figuma en Belgique les 15 et 16 novembre prochains et sa compagnie ABOUDBRAS sera accueillie au Festival des Arts de La Rue de Grand-Bassam en Côte d’Ivoire en 2015, avec les spectacles Terra Madre et Les Contes de l’Arbre Monde.

X