Ils ont dit…

Ils ont dit…

ils-ont-dis-blogLors du séminaire européen, beaucoup ont pu s’exprimer, mais la place nous manque dans cette lettre pour tout relater. Des actes vont paraître prochainement. D’ici là, nous avons retenu quelques phrases clés :

« L’art et la culture sont un des rares domaines, où il faut sans cesse se justifier, pourquoi ? » (F. Jambu, association pour le développement culturel européen et international)

« On est vraiment innovant quand on sait se situer par rapport à l’histoire. L’innovation est une question sociétale, elle pose la question : Où veut-on aller avec notre société ? Avec l’ESS, on est en anticipation, en capacité de se projeter pour jouer l’émancipation. » (X. Boos, représentant du Préfet de Région Alsace)

« L’ESS est une source d’innovation et d’emploi, c’est un secteur en devenir, une véritable pépite. A Strasbourg en 2011, l’ESS a dégagé 1 million d’euros. » (R. Herrmann, 1er adjoint ville de Stras- bourg)

“L’emploi culturel en Europe, c’est 8,5 millions de personnes, soit 3,4% du PIB européen.” (F. Jambu)

« Artenréel est une école apprenante de la coopération, l’art et la culture sont aux premières loges de cet apprentissage. » (S. Bossuet, Gérant Artenréel)

« Selon nous, la culture est une réponse claire aux problèmes économiques de l’Europe, à la crise économique actu- elle. » (F. Lange, Affabulazione, Italie)

Lors de ce séminaire européen, beaucoup ont pu s’exprimer, mais la place nous manque dans cette lettre pour tout relater. Des actes vont paraître prochainement. D’ici là, nous avons retenu quelques phrases clés :

« Ce que l’on a aimé d’Artenréel, ce sont les proposi- tions originales portées à plusieurs dans des quartiers populaires. Artenréel porte un hébergement intéres- sant pour faire vivre des projets qui ne tiendraient pas sans. » (X. Boos)

« Il y a un paradoxe dans la culture : on note, une marginalisation économique croissante des artistes alors qu’on ne s’est jamais tant appuyé sur eux. Le métier ne cesse d’attirer, mais les artistes perçoivent des salaires nettement en deça des normes salariales. » (G. Jérôme, Ogaca)

« L’emploi créatif à Strasbourg, c’est 10 000 emplois, 1500 entreprises. » (M. Dondey, Economie créative Strasbourg.eu)

« Un enfant de 5ème dit au bilan sur les activités artistiques de son collège : « c’est le dernier endroit où l’on a encore le droit de penser. » » (C.Niembro, Eutokia Bilbao)

« Berlin est une capitale devenue aimant pour les plas- ticiens du monde entier, il y a eu ces dernières années, un mythe de l’eldorado artistique. Cependant, les ar- tistes y perçoivent un revenu annuel moyen de 11 000 par personne et tirent leur revenu pour 12% du RSA, 13% d’un soutien familial, 20% d’un job alimentaire, 15% d’une activité émanant de leur art, 13% de leur production artistique. » (S. Marguin, Doctorante en so- ciologie, Berlin Pfefferwerk)

« La tension entre l’artiste et l’intervenant artistique, on la retrouve entre le chercheur et le professeur. » (F. Kern, Professeur d’économie à L’université de Strasbourg)

« Nous savons mieux qui nous sommes, je suis très reconnaissant à tous ces échanges. » (F. Lange)

X