Cooproduction, la dernière née !

Cooproduction, la dernière née !

logo-cooproduction-blogCooproduction est la dernière coopérative née sous l’égide des trois CAE (Coopérative d’activité et d’emploi), Artenréel, Coopénates, Antigone. Cooproduction est née de la volonté des 3 CAE de mieux gérer leurs moyens mutualisés, initialement portés par Artenréel. C’est l’idée première de Cooproduction : être une société de moyens, une coopérative de mutualisation des CAE d’Alsace.

Progressivement, s’est imposé le désir d’accompagner le développement des CAE en défendant l’intérêt collectif, en capitalisant les pratiques et les compétences et en créant des solidarités entre elles. Il s’agit de raisonner collectivement, de mettre en commun problèmes et réussites, de développer des projets ensemble : c’est le principe même de la coopération.

Cooproduction, c’est aussi une plateforme d’accompagnement et d’offre de services à d’autres coopératives, en travaillant de concert avec l’Union Régionale des SCOP de l’Est. En devenant membre de Cooproduction, ces nouvelles SCOP pourront bénéficier de ses services et compétences : accompagnement de projets coopératifs, conseil juridique, conseil en gestion, accompagnement à la vie coopérative. L’idée est de constituer un groupe d’entreprises coopératives ayant des interactions entre elles. Une première structure a déjà rejoint le groupement, l’Atelier de Béa, coopérative de scénographie, créée et dirigée par Béatrice Cardot, après un parcours en tant qu’entrepreneur au sein d’Artenréel.

Cooproduction deviendrait alors une SCIC, société d’Intérêt Collectif avec plusieurs catégories d’associés : les 3 CAE (Artenréel, Antigone, Coopénates) ; les salariés de Cooproduction ; les bénéficiaires (SCOP utilisatrices des services) ; des partenaires extérieurs (Cigales, collectivités…). Pour mieux définir son projet et son offre de services, Cooproduction a bénéficié d’un financement européen (mesure 4.23 portée par la CRES Alsace – Chambre Régionale de L’Economie Sociale).

Concrètement, Cooproduction, c’est un gérant associé désigné par les associés des trois CAE : Joël Beyler ; un gestionnaire Maher Khdir et des salariés mutualisés par les trois coopératives : Sabine Lichawski et Astrid Goepp du pôle administration accueil, et Laura Haas, du pôle communication.

Son fonctionnement est assuré par un auto-financement lié à la refacturation des services aux CAE et futures SCOP. Depuis un an, cette coopérative fonctionne et continue chaque jour de s’inventer un peu plus.

X