Artenréel depuis sa création

Artenréel depuis sa création

artenreel-depuis-sa-creation-blogDétour sur les développements exogènes d’Artenréel depuis sa création.

Artenréel, CAE à thématique artistique et culturelle trace son sillon depuis 2004 entre économie sociale et culture aux niveaux local, national et européen. Pour autant, elle choisit rapidement après sa création en 2004, une autre stratégie de développement, en optant pour des implantations hors de son périmètre d’activité avec la création de trois CAE : Coopénates en 2007 pour les services à la personne ; Antigone en 2009, coopérative multi activités et enfin en 2014, CooBâtir pour les métiers du bâtiment. Ces démarches économiques et sectorielles croisées avec l’art et la culture étant depuis le début, le leitmotiv de son développement.

En parallèle, en 2010, la Coopérative Cooproduction, permettant la mutualisation de moyens pour nos CAE, offre aussi la possibilité aux entrepreneurs salariés sortants, de monter leur propre entreprise en SCOP – en leur offrant des services administratifs, juridiques ou de gestion.

C’est ainsi que notre mode de croissance, fondé sur des déploiements endogènes et des services externes est devenu un axe central de notre développe- ment. Le modèle porté par Cooproduction est naturellement au coeur de cette stratégie, et son ambition est de développer sur notre territoire un modèle d’entrepreneuriat collectif fondé sur une gouvernance coopérative. Un impératif d’autant plus affirmé, que la crise de 2008 a fait place à des mutations économiques significatives. Toutefois, ce changement d’échelle suppose de remettre à plat notre organisation et de construire des plans d’actions futurs, élargis à nos partenariats. Par le choix du statut SCIC, Cooproduction assurera la mise en coopération de plusieurs acteurs du mouvement coopératif et de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), créant une dynamique forte autour des intérêts communs, exigeant la mise en œuvre d’un nouveau modèle de développement territorial.

La mise en réseau et la mobilisation de compétences et de moyens au service du développement économique de plu- sieurs filières, a permis aussi d’imaginer deux projets de grappes d’entreprises sous les caractéristiques de Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE) : Le projet Ecooparc, rassemble multiples acteurs situés dans le Parc des Ballons des Vosges, intégrant les valeurs de l’ESS, et se donne pour mission de favoriser l’innovation économique et sociale tout en répondant aux besoins d’un territoire.

Le projet Co-création, se développe à Strasbourg et met en coopération les partenaires Ville, Université, Incubateurs et autres acteurs issus de l’économie créative.

Enfin, à ces modes de développement, s’ajoutent les créations et partenariats stratégiques sous diverses formes : Artenréel #1, Scop de production pour le spectacle vivant, Info Conseil Culture, portail d’entrée pour les porteurs de projets culturel et artistique. Dernièrement le projet Piments, une expérimentation nationale à destination de jeunes porteurs de projets (16-30 ans) souhaitant créer leur activité dans un cadre coopératif via un compagnonnage avec des entrepreneurs salariés de même secteur d’activités.

X