Artenréel #1

Artenréel #1

artenreel-diese-1-joel-beylerEntretien avec Joël Beyler

Qu’est-ce qu’Artenréel #1 ?

L’émergence du projet est née d’une réflexion qui date de deux ou trois ans car nombreux artistes du spectacle vivant de la CAE Artenréel finissait par la quitter pour accéder à l’intermittence du spectacle.

Ils développaient dans Artenréel leurs activités d’artistes intervenants, mais tout ce qui concernait la scène se faisait en dehors, l’intermittence ne pouvant être gérée par Artenréel. Nous avons alors réfléchi à une structuration qui permettrait de penser le développement de coopératives par secteurs, en tenant compte des pratiques et usages spécifiques, en réponse aux besoins non couverts par Artenréel. Un des enjeux majeurs de #1, c’est l’intermittence pour les artistes de scène, tout en gardant l’esprit coopératif.

Comment fonctionne cette SCOP ?

Artenréel #1 n ‘est pas une Coopérative d’Activités et d’Emplois (CAE), ce qui signifie que son objet n’est pas l’accompagnement de personnes. Par conséquent, elle s’adresse aux artistes qui ont déjà une autonomie dans le métier et un positionnement professionnel confirmé. #1 est une coopérative de production et de diffusion de spectacles, elle possède un code APE spectacle, les licences d’entrepreneur, et permet la gestion et la rémunération des artistes intermittents (AFDAS, congés spectacles, …). A la différence d’Artenréel, le modèle d’emploi n’est pas le CDI. La coopérative pourra gérer des productions, recevoir des aides à la création- production, et sa stratégie de développement s’appuiera sur des positionnements par discipline, afin d’avoir des représen- tativités fortes. Ainsi, #1 est organisée autour de plusieurs départements : #11 Théâtre&Danse, #12 Conte et Arts de la Rue, #13 Musiques Actuelles, etc.

A qui s’adresse cette nouvelle coopérative ?

#1 s’adresse aux artistes professionnels du spectacle vivant seuls ou en groupes ou compagnies, mais aussi aux professionnels du développement artistique : (chargé(es) de diffusion, de production, attaché(es) presse, managers, etc.). Elle permet par la mutuali- sation des compétences une offre de service interne à destination des membres de coopérative.

Comment vous est venu la dénomina- tion de cette nouvelle coopérative ? Le nom Artenréel #1 permet de garder un lien fort avec Artenréel puisque #1 est un développement d’Artenréel ; puis, il y a ce clin d’œil à la musique, avec le « # », l’altération de la note. Nous avons mené une réflexion autour de la marque, l’architecture de la marque permettra d’envisager des développements autour d’autres secteurs : arts plastiques, design…, que nous pourrons alors décliner : #2, #3, #4, etc. tout en raccrochant ces initiatives au lieu d’innovation qu’est Artenréel.

Quelle est la date de création d’Artenréel #1 ?

#1 a été créée en juin 2013. Les premiers membres sont des artistes qui ont déjà expérimentés Artenréel, comme Les Dessous de la Vie, Anastasia, Lionel Grob, …. D’autres compagnies ou groupes de musiques cherchant une structuration en coopérative sont également invités à nous rejoindre ou souhaitent déjà nous rejoindre.

X